Pas-de-Calais : cette découverte édifiante des enquêteurs après la mort d'un agent des impôts

Ce mardi 22 novembre 2022, l'effroyable s'est déroulé dans le Pas-de-Calais. Un agent du fisc a été tué par un brocanteur alors qu'il réalisait un contrôle. Et il semblerait que cet acte soit prémédité. En effet, le meurtrier, qui s'est par la suite suicidé, aurait tout prévu pour séquestrer l'agent. "Nous avons retrouvé sur place des colliers de serrage" avec lesquels l'inspecteur principal tué et une collègue ont été attachés, et "ces liens avaient été probablement achetés avant les faits", a indiqué le procureur d'Arras. "Les premiers éléments semblent se diriger vers un acte prémédité", précise-t-il.

L'homme de loi a par la suite donné des précisions sur le meurtrier : "L'enquête est ouverte pour assassinat et séquestration. Le casier judiciaire du mis en cause ne porte la trace d'aucune condamnation cependant il est connu pour des faits de violences sur mineur qui se sont manifestés par deux bousculades qu'il a reconnues Ces faits ont donné lieu à un stage sur la prévention des violences. Il a été réalisé en 2019".

"L'inspecteur principal est décédé de plusieurs coups de couteau portés dans le dos et au thorax"

L'homme n'a laissé aucune chance à l'inspecteur du fisc. "L'inspecteur principal est décédé de plusieurs coups de couteau portés dans le dos et au thorax", a précisé le procureur, ajoutant que le fonctionnaire avait tenté de se défendre. "L'inspectrice de 39 ans n'a pas été blessée physiquement mais est fortement (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Volés à la naissance des jumeaux retrouvent leur mère à 36 ans
Disparition de Lylou : cet étrange message envoyé juste avant sa disparition
Disparition de Lylou, 13 ans : sa mère revient sur un événement traumatisant
Sa femme vient d'accoucher il insiste pour qu'elle l'accompagne à un mariage
Elle vend sa voiture et pioche dans son héritage pour payer l'opération de son chien