Calais : après le couac du week-end, les vaccins AstraZeneca ont bien trouvé preneur

·1 min de lecture

Le week-end dernier, de nombreuses doses du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19n’avaient pas trouvé preneur dans le Nord et le Pas-de-Calais, en raison de la méfiance face aux possibles effets secondaires de ce vaccin. Mais mercredi, dans un centre de vaccinations de Calais, les candidats à l’injection étaient bien présents, sans inquiétude particulière. Pas moins de 170 vaccins ont alors été réalisés.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 7 avril

De "très rares" effets secondaires

L'Agence européenne des médicaments a reconnu mercredi de "très rares" effets secondaires de thromboses. "Pour moi, le vaccin AstraZeneca ne pose pas problème, malgré les risques. Les risques, c'est quoi ? C'est une personne sur combien ? De toute façon, les études ont montré qu'il était fiable", confie Jean-Marc, 60 ans, au micro d’Europe 1. Il avoue cependant qu’il aurait préféré un vaccin Pfizer.

>> LIRE AUSSICovid-19 : l'université d'Oxford suspend les essais du vaccin AstraZeneca sur les enfants

"C'est à nous de les convaincre"

Le nombre de sceptiques face au vaccin anglo-suédois persiste malgré tout. "Ils sont plus ou moins réticents, mais c'est à nous de les convaincre aussi. Nous, on est infirmières libérales, on a un travail d'éducation et d'information", raconte Agnès, qui enchaîne les piqures.

Cette communication un peu désastreuse explique très certainement la raison qui a poussé ce centre à fermer le week-end dernier faute de candidats...


Lire la suite sur Europe1