Calédonie : "le vaccin, seule clé pour rouvrir le pays", estime le gouvernement local

·1 min de lecture

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a lancé mercredi un appel "à la responsabilité" de la population pour qu'elle se fasse vacciner contre le Covid-19, l'avertissant que le territoire, exempt du virus, ne pourrait "éternellement" resté coupé du monde.       

"Cet isolement ne peut pas être éternel. Un jour il faudra bien que la Nouvelle-Calédonie apprenne à vivre avec le virus et le seul moyen est d'atteindre l'immunité collective, en se faisant vacciner", a mis en garde Thierry Santa, président du gouvernement collégial, évoquant une possible réouverture des frontières au 31 décembre 2021.

"Nous avons fait un tiers du chemin"

Face au "ralentissement" de la campagne, il a fait appel à "la responsabilité" des Calédoniens alors que de multiples centres de vaccination sont ouverts et que l'archipel ne manque pas de doses. L'Etat achemine chaque semaine 10.000 doses de vaccin Pfizer et les autorités sanitaires calédoniennes disposent en ce moment d'un stock de 60.000 doses, a indiqué le gouvernement.

"Nous avons fait un tiers du chemin. Sur les 180.000 personnes éligibles à la vaccination (12 ans et plus), il y en encore environ 120.000 qui ne sont pas vaccinées", a précisé Thierry Santa, .      

La Nouvelle-Calédonie n'a connu que deux mois de confinement

Depuis le début de la crise, la Nouvelle-Calédonie, qui n'a connu que deux mois de confinement, est parvenue à rester exempte de Covid-19, grâce à une réduction drastique de sa desserte aérienne (un vol Paris-Nouméa hebdomada...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles