Des caisses de poussins hachés vivants

En Bretagne, dans cette ferme spécialisée dans l’élevage de poulets, des milliers de poussins sont triés en fonction de leur sexe, manipulés et jetés comme des Kleenex juste après éclosion. Le but, faire le tri entre les poulets qui finiront dans votre assiette, et ceux qui iront à la poubelle.

Une pratique légale, où les poussins mal formés, malades, de sexe mâle donc improductifs, pas assez beaux... sont "endormis" avant d’être jetés dans le broyeur à haute pression pour finir en chair sanguinolente. Seules les pattes restent visibles. Envoyé spécial a pu se procurer des images filmées en caméra discrète par l’un des employés de l’usine.

"En moyenne, on doit bien jeter 15 % des poussins"

"Donc là, c’est une caisse où l’on stocke pendant le tri les poussins qui sont mal formés, malades, ou qui ne conviennent pas […]. C’est des caisses qui dans la journée ou le jour suivant vont passer au broyeur. En moyenne, on doit bien jeter 15 % des poussins."

Cette pratique fréquente est censée être indolore. Cependant, toujours sur les images tournées par ce jeune homme, on aperçoit des centaines de poussins jetés dans un sac poubelle avant de mourir asphyxiés.

Des poussins à l’agonie

"Ici, c’est une pratique qui consiste à verser les poussins dans les sacs poubelle […]. Ils sont étouffés par la suite en appuyant sur le sac pour vider un maximum d’air et que les poussins survivent le moins longtemps possible. Mais le sac continue à bouger pendant quelques minutes."

Rien à voir avec les pratiques dites légales pour éviter toute souffrance aux poussins. Hachés vivants ou morts étouffés, il s’agit d’un véritable cauchemar industriel qui est caché au consommateur. Un charnier qui révolte les associations de défense des droits des animaux.

Sur les réseaux sociaux, le traitement cruel réservé à ces poussins a suscité des réactions indignées :

La souffrance animale dans l' #Agroalimentaire les poussins étouffés dans un sac poubelle Aaargh (...) Lire la suite sur Francetv info

Envoyé spécial du jeudi 23 avril 2015
Le discours de Marine Le Pen coupé par les Femen
FN : Jean-Marie Le Pen à l'écart du défilé du 1er-Mai
La voix de Patachou s'est éteinte
Don du sang des homosexuels : la France devrait assouplir sa réglementation