Cahiers de doléances : les Français réclament le rétablissement de l'ISF conclut une synthèse adressée au gouvernement

franceinfo
Les contributeurs se plaignent aussi beaucoup du manque de représentation à l'Assemblée, de la limitation à 80 km/h. Ils parlent très peu d'environnement en revanche, note la synthèse des cahiers de doléances.

C'est un des enseignements des cahiers de doléances, lancés en réponse au mouvement des "gilets jaunes", et initiés dans certaines communes à l'appel de l'Association des maires ruraux de France : les contributeurs estiment que l’impôt de solidarité sur la fortune devrait être rétabli. Une note de synthèse de ces cahiers de doléances a été envoyée au ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu. Franceinfo a pu la consulter jeudi 10 janvier.

Des élus trop privilégiés, une meilleure représentation à l'Assemblée

Dans ces cahiers de doléances qui vont servir de base au grand débat national annoncé par le gouvernement, les contributeurs estiment que les hauts-fonctionnaires ou les élus nationaux (pas les maires) sont des privilégiés qui gagnent trop d’argent. Ils demandent que l’impôt de solidarité sur la fortune soit rétabli et réclament par ailleurs une meilleure représentation à l’Assemblée avec la mise en place de la proportionnelle, la reconnaissance du vote blanc, ou encore la suppression du Sénat.

En majorité, ces Français s’estiment en situation de déclassement et s’inquiètent d’une immigration qu’ils jugent incontrôlée. Ils sont aussi en colère contre la limitation de la vitesse à 80 km/h. En revanche, les préfets relèvent que l’abrogation du mariage pour tous ne figure nulle part. Enfin, l’environnement est très peu évoqué dans ces cahiers de doléances.

Dans la note de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi