Cagnotte pour l'ex-boxeur : "Un geste de bonne foi serait de verser les fonds à des associations de victimes"

franceinfo
Les soutiens à l'ancien boxeur accusé d'avoir frappé des gendarmes et ceux des forces de l'ordre ont lancé des cagnottes interposées. L'occasion de faire le point sur le fonctionnement de ces appels aux dons en ligne.

Leetchi, plateforme en ligne de collecte de dons, a annoncé, mardi 8 janvier, avoir clos la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger, cet ancien boxeur, placé en garde à vue pour avoir frappé des gendarmes lors de l'acte 8 des "gilets jaunes". "Un vrai geste qui montrerait la bonne foi de ce boxeur, ce serait une déclaration, un engagement de verser l'intégralité des fonds à des associations de victimes, quelles qu'elles soient", estime David Le Bars, secrétaire général du SCPN (syndicat des commissaires de la police nationale).

franceinfo : Vous avez été choqué par cette cagnotte pour ce boxeur qui a frappé des gendarmes ?

David Le Bars : La cagnotte présentait un caractère infamant à l'égard des forces de l'ordre, puisque ça constituait un blanc-seing pour commettre des violences et pour qu'elles soient en plus prises en charge par une partie de la population, qui est peut-être sincère. Mais le signal n'est pas bon. Il faut qu'il y ait une plus grande clarté sur l'utilisation des fonds. On peut discuter de la morale qui consiste à ce que certains lui paient les frais de justice, ça me paraît déjà être discutable. Et en tout état de cause, ça ne règle pas le reste de la somme. Un vrai geste qui montrerait la bonne foi de ce boxeur, ce serait une déclaration, un engagement de verser l'intégralité des fonds à des associations de victimes, quelles qu'elles soient. Dans ce cas-là, je pense qu'il y aurait un peu de paix par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi