Boire du café et du thé permet de réduire le risque d’AVC

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Pendant cette période, 5 079 participants ont développé une démence et 10 053 ont subi au moins un AVC (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon une récente étude, boire (avec modération et en association) du café et du thé aiderait à réduire le risque d'accident vasculaire cérébral et de démence.

Des chercheurs ont-ils trouvé un allié efficace pour diminuer le risque de faire un accident vasculaire cérébral (AVC) ? Selon une étude publiée dans la revue PLoS Medicine, une tasse de café ou de thé seraient des boissons (très) intéressantes.

Des chercheurs de l'Université médicale de Tianjin (Chine) et de l'Université de Yale (États-Unis) ont découvert qu’une consommation – séparée et combinée – de thé et de café était associée à un risque plus faible d'AVC et de démence. Boire deux à trois tasses de café et de thé quotidiennement diminue le risque d’AVC d’environ 30% selon cette étude. De plus, l’association de ces breuvages chauds faisait également chuter le risque par rapport à ces boissons prises séparément. L’équipe a également constaté que la consommation de café seul ou en combinaison avec du thé était associée à un risque plus faible de démence post-AVC.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Quand quelqu’un fait un AVC devant vous, vous n’avez que quelques minutes pour le sauver. Voici ce qu’il faut faire"

Associer le café et le thé

"Le café contient de la caféine. Il représente une riche source d'antioxydants et d'autres composés bioactifs. Il a été rapporté que le thé contenant de la caféine, des polyphénols de catéchine et des flavonoïdes jouait des rôles neuroprotecteurs contre le stress antioxydant, l'anti-inflammation, l'inhibition de l'agrégation bêta-amyloïde et un effet anti-apoptotique", a déclaré le Dr Yuan Zhang de l'École de santé publique de l'Université médicale de Tianjin et ses collègues. 

Avant d’ajouter : "On sait peu de choses sur l'association entre la combinaison de café et de thé et le risque d'accident vasculaire cérébral, de démence et de démence post-AVC. Par conséquent, nous avons cherché à étudier les associations de café et de thé séparément et en combinaison avec le risque de développer un accident vasculaire cérébral et une démence".

Un risque de démence diminué

Cette étude a été menée auprès de 365 682 participants âgés de 50 à 74 ans. Entre 2006 et 2020, 5 079 participants ont développé une démence et 10 053 ont subi au moins un AVC. 

Résultats ? "Nous avons découvert que la consommation de café et de thé séparément ou en combinaison était associée à un risque plus faible d'accident vasculaire cérébral et de démence", ont déclaré les scientifiques. Les chercheurs ont constaté que ceux qui buvaient "deux à trois tasses de café ou trois à cinq tasses de thé par jour, ou une combinaison de quatre à six tasses de café et de thé avaient le moins de risque de faire un AVC ou de souffrir de démence". Ceux qui buvaient deux à trois tasses de café et deux à trois tasses de thé par jour présentaient un risque d'AVC inférieur de 32 %. Le risque de démence était lui inférieur de 28 %. "Nous avons découvert que la consommation de café et de thé séparément ou en combinaison était associée à un risque plus faible d'accident vasculaire cérébral et de démence", ont déclaré les scientifiques.

VIDÉO - Pourquoi on se sent parfois fatigué peu après un café ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles