Le Sud-Africain Patrice Motsepe nouveau patron du foot africain

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
À 59 ans, le magnat sud-africain Patrice Motsepe, peu connu dans le monde du football, est devenu vendredi le nouveau patron de la Confédération africaine, après une élection à Rabat sous l'oeil de la Fifa.
À 59 ans, le magnat sud-africain Patrice Motsepe, peu connu dans le monde du football, est devenu vendredi le nouveau patron de la Confédération africaine, après une élection à Rabat sous l'oeil de la Fifa.

La Confédération africaine de football (CAF) a ouvert ce vendredi 12 mars sa 43e assemblée générale pour désigner son nouveau président, à Rabat, au Maroc. Et, sans surprise, c'est le Sud-Africain Patrice Motsepe, 59 ans, candidat de la Fifa, qui a été élu par acclamation, comme l'autorisent les statuts de l'instance du football africain. En effet, après des mois de tractations, les trois autres prétendants ont finalement signé un pacte les rangeant derrière le milliardaire. Le président des Mamelodi Sundowns, son club de football basé à Pretoria, succède ainsi au Malgache Ahmad Ahmad, suspendu de ses fonctions à l'été 2019, avant la fin de son mandat, pour plusieurs violations éthiques, dont la « distribution de cadeaux » et le « détournement de fonds ». D'enfant de Soweto à roi du football africain, qui est Patrice Tlhopan Motsepe et quels sont les défis qui l'attendent dans un contexte de fortes critiques vis-à-vis de la Fifa, son principal soutien ? L'enjeu de son élection est d'autant plus important que l'économie du foot en Afrique est en train de se métamorphoser.

À LIRE AUSSIFootball : Ahmad Ahmad suspendu cinq ans par la Fifa

Enfin, l'union sacrée du football africain ?

En dépit de son profil relativement inconnu du monde sportif hors d'Afrique du Sud, où il incarne cette élite noire sud-africaine qui a prospéré après l'apartheid, Patrice Motsepe a réussi à s'imposer à la faveur d'intenses négociations politiques autour de ce que les experts appellen [...] Lire la suite