Café République. À Saint-Nazaire, les retraités se sentent invisibles aux yeux des candidats à la présidentielle

franceinfo, Pascal Delannoy
"Dans ma rue" : quel candidat pour les retraités ?

Comme chaque semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle, "Café République" donne la parole à celles et ceux qu'on entend peu, ou pas du tout, pendant les campagnes électorales. Après les éleveurs en Lozère, les personnes handicapées à Marseille, les travailleurs pauvres à Bordeaux et les lycéens dans le Val d'Oise, jeudi 16 mars, franceinfo est à Saint-Nazaire à la rencontre de trois retraités, Suzy, Patrick et Guy, des anciens des chantiers navals ou des Assedic.

Les retraités représentent 30% de l'électorat. Pourtant, ont-ils le sentiment qu'on aborde assez le cas des retraités dans cette campagne ? La question fait rire Suzy. "Pas du tout !", lâche-t-elle.

"C'est extraordinaire !, renchérit Guy. Ça doit faire 4 ans qu'on n'a pas eu d'augmentation de nos retraites, et personne n'en parle ! Aucun des candidats !"

Les retraités inquiets pour l'avenir

Il dénonce une situation qui semble n'intéresser personne, et va en s'aggravant. "Les retraités de demain seront dans une situation pire que celle des retraités d'aujourd'hui !", s'insurge Guy.

Comme beaucoup en France, aujourd'hui les retraités ne descendent plus dans la rue pour défendre des idéaux, "avoir plus, (...) obtenir des hausses de salaires, des congés etc." précise Suzy. "Maintenant, c'est pour pas qu'on nous pique ce qu'on avait acquis. On est en train de défendre le peu qui nous reste", se désole la retraitée.


Mais cette tranche d'âge est-elle malheureuse pour autant en France ? Non, reconnaît Patrick, qui ne se sent pas non plus "heureux" dans son pays. Que lui manque-t-il ? "Les besoins vitaux, j'ai de quoi les satisfaire, dit-il. Mais il me (...) Lire la suite sur Francetv info

Présidentielle : Fillon à nouveau devant les juges avant le 1er tour ?
Présidentielle : Valls contre Hamon mais pas pour Macron
4 Vérités - Arthaud (LO) est "révoltée" par Fillon et traite Le Pen d'"imposture"
Pouvoir d'achat : chaque candidat à la présidentielle a sa solution
Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon décroche les 500 parrainages nécessaires pour être candidat

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages