Kylian Mbappé, le patron était (encore) de sortie

Auteur d’un match complet sous le maillot parisien, Kylian Mbappé a de nouveau fait parler ses crampons face au SM Caen. 

Certains ont pu douter d’un transfert périlleux avec le poids d’un investissement coûteux (180M€). Et pourtant, tout a été très vite digéré dans la capitale. D’autres étaient sceptiques sur son changement de poste. Et pourtant, le couloir droit a été très vite apprivoisé. Quelques-uns se sont questionnés, après un début d’année difficile émaillé par une blessure et une suspension. Et pourtant, il est revenu à son meilleur niveau. Mois après mois, force est de constater que Kylian Mbappé dézingue une à une toutes les réticences à son sujet, sportives et mentales.

Alors que l’Europe du football découvrait il y a un peu plus d’un an ce jeune prodige, Mbappé n’a eu de cesse d’afficher la précocité des génies qui bousculent les codes. Mercredi soir contre Caen, en présence d’Angel Di Maria et d’Edinson Cavani sur le front de l’attaque, l’ancien Monégasque (encore malade en début de semaine) a une fois de plus régalé. 


Auteur d’un but à la conclusion d’un action menée par Cavani (47e), et d’un autre pour offrir le break aux siens offrant la qualification en finale de la Coupe de France (81e), l’attaquant de 19 ans a une fois de plus rayonné sur la rencontre et scellé le sort des adversaires caennais.


Il faut dire que, depuis le mois de mars, Mbappé brille plus que jamais sur les pelouses :

  • Impliqué dans 6 buts rien que sur le mois dernier, il a d’ailleurs logiquement été sacré joueur du mois de Ligue 1 par l’UNFP.
  • Auteur d’un doublé en équipe de France face à la Russie et d’une passe décisive face à la Colombie, il a conforté Deschamps dans son choix de le titulariser pour le prochain Mondial.
  • Élu meilleur joueur de la finale de la Coupe de la Ligue, auteur de deux passes décisives et d’un penalty provoqué, il a fait vivre un calvaire à son ancien club monégasque

Et visiblement, ce n’est pas qu’une embellie puisque le natif de Bondy a décidé de continuer à donner le tournis aux défenses hexagonales, se montrant décisif toutes les 84 minutes cette saison, toutes compétitions confondues. Le tout, avant de se plonger dans un peu plus de deux mois dans une Coupe du Monde qui l’attend de pied ferme.


Mercredi soir, en tout cas, pour les grincheux qui s’évertueraient à critiquer son manque d’implication défensif ou ses replacements tactiques, Mbappé à répondu par la poudre, par le spectacle et par l’insolence qui fait chavirer une rencontre.

Alors non, plus personne n’est étonné de sa faculté à transpercer des défenses d’une accélération et à semer n’importe quel joueur en deux coups de rein. Mais Mbappé s’offre le beurre et l’argent du beurre, les débordements, les dribbles et même la finition. Et le sourire de la crémière, en récoltant pour la seconde fois de sa très jeune carrière les applaudissements du stade D’Ornano à sa sortie. 

Pour rappel, à sa première ovation en mars 2017, il avait inscrit un doublé et provoqué un penalty pour Monaco (3-0). Pour son retour sous le maillot rouge et bleu en décembre dernier, il avait encore fait des siennes, s’offrant un but, une passe décisive (3-1), avant de poursuivre l’exploit ce mercredi avec un joli doublé.

Oui, la boucle est bouclée, et elle prouve une chose : Mbappé répond mois après mois à ceux qui attendaient que le soufflé retombe dans une équipe où le talent ne se suffit pas à lui-même. Pari réussi pour Mbappé, qui s’est offert le luxe des statistiques qui n’ont rien à envier aux meilleurs attaquants de la planète, alors même qu’il partage les buts avec deux cadors en la matière.

Résultat, le Parisien culmine déjà à 51 buts et 33 passes décisives en un an et demi d’une très jeune carrière. Et aujourd’hui, le n°29 est le deuxième meilleur buteur français du continent (21 buts), juste derrière un certain Griezmann (26 buts). De quoi laisser rêveur.


Et puisque le hasard fait plutôt bien les choses, c’est à Caen que l’attaquant achèvera sa première saison de Ligue 1 dans la capitale. Un point final parfait pour une saison plus que prometteuse.

Ambre Godillon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages