Le cadmium, ce métal qui peut causer des allergies

·1 min de lecture

Après l'utilisation intensive d'antibiotiques comme principal facteur de la hausse des cas d'allergies, voilà que les métaux lourds commencent à être également pointés du doigt. Une étude s’est penchée sur la cas du cadmium, un danger pour notre immunité.

La communauté scientifique mondiale a déjà fait le lien entre l'apparition de nombreux problèmes de santé et une forte exposition aux métaux lourds. Ces derniers "sont à mettre en rapport, à différents degrés, avec des états pathologiques comme les lésions rénales et osseuses, les troubles neurocomportementaux, une tension artérielle élevée, et potentiellement, des cancers du poumon", remarquait .

Une nouvelle étude américaine va encore plus loin. Elle révèle qu'en plus, leur ingestion peut affecter notre réponse immunitaire et, par son dérèglement, conduire à des allergies. Pour cette enquête, les chercheurs se sont tout particulièrement intéressés au cadmium (Cd), l'un des cinq métaux lourds les plus toxiques et répandus dans le monde.

Du cadmium dans notre assiette

A cause de la pollution anthropique, des métaux lourds peuvent se retrouver dans l’air, l’eau et les sols, et par conséquent dans notre alimentation, quelle soit végétale ou animale. Par exemple, "environ 20 % des terrains cultivés en Chine seraient contaminés par des métaux lourds", remarque Prosper Boyaka, co-auteur de la nouvelle étude publiée en septembre 2021 dans le journal et chercheur au département "Immunité et infection microbienne" de l'Université de l’Ohio. Et selon un article du magazine en relation avec un rapport publié par en juillet 2021, "l’ensemble de la population hexagonale, adultes comme enfants, est imprégnée de diverses molécules, en particulier le cadmium, le cuivre, le nickel, le mercure, le chrome et l’arsenic."

Le cadmium se retrouve notamment dans différentes industries. Il sert à la fabrication de composés chimiques comme les piles mais aussi à l'élaboration de pigments utilisés en peinture. "Notre absorption quotidienne moyenne de Cd par l'eau et les aliments a été estimée à environ entre 8 et 25 μg", selon P. Boyaka et ses collègues. En plus, l’organisme peine à excréter ce toxique. Un véritable problème quand on sait que ce composé peut laisser des traces dans not[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles