Caddie : le fabricant de chariots en cessation de paiement, des emplois menacés

·1 min de lecture

C’est une entreprise française qui a presque cent ans (fondée en 1928), une marque devenue un mot utilisé dans le langage courant : la société Caddie va-t-elle disparaitre ? Face à de grosses difficultés financières, elle a en tout cas été placée en cessation de paiement. Une audience va se tenir ce mardi matin, à 10h30, au tribunal de Saverne (Bas-Rhin), vraisemblablement pour placer le fabricant de chariots de supermarchés en redressement judiciaire. Et pour tenter ensuite de lui trouver un repreneur.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : Bruno Le Maire annonce de nouvelles mesures d'aide pour les entreprises

Le coup est évidemment rude pour les salariés, qui voient leur entreprise dépérir depuis des années. A la pause cigarette, la plupart sont dépités. Ils sont encore 142 à travailler sur le site et la plupart ont appris hier matin, en revenant au travail, que leur entreprise était désormais en cessation de paiement. 

"Qu’est-ce qu’on va faire de notre avenir ?"

"Je travaille depuis 29 ans ici. Dégoûté…", affirme l'un deux. "Caddie, c’est quand même une renommée, j’y tiens beaucoup c’est vrai. Le boulot est correct, on essaye de faire notre maximum. Qu’est-ce qu’on va faire de notre avenir ?", se demande un autre. Caddie a déjà été placée deux fois en redressement judiciaire en 2012 et 2014. Beaucoup de salariés pointent du doigt depuis trop longtemps une mauvaise gestion.

Pour le président Stéphane Dedieu, c’est une conjonction de problèmes qui a porté un coup fatal à son ent...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles