Les cadavres du lac Mead, vestiges des crimes de la pègre ?

Le lac Mead souffre de la sécheresse qui frappe la région de Las Vegas.
Le lac Mead souffre de la sécheresse qui frappe la région de Las Vegas.

La sécheresse historique qui sévit dans l'Ouest américain réserve son lot de surprises. Un squelette remontant aux années 1980 a été trouvé début mai dans un fut métallique sur la rive asséchée d'un lac artificiel proche de Las Vegas. Et d'autres découvertes macabres ont suivi. C'est dans le lac Mead, plus grand réservoir d'eau des États-Unis dont le niveau a considérablement diminué sous l'effet d'une sécheresse chronique, que le corps a été trouvé dimanche par des plaisanciers, dans un bidon rouillé prisonnier de la boue. En se fondant sur des effets personnels trouvés dans le fut avec le corps, la police de Las Vegas estime qu'il s'agit d'une personne tuée dans les années 1980.

Comme l'explique Courrier international, les historiens spécialistes des réseaux criminels se sont vivement intéressés à cette découverte, autant que les climatologues se penchent sur le phénomène de sécheresse. Car moins d'une semaine après la découverte, d'autres ossements ont été découverts par hasard par deux sœurs en paddle sur le lac. Sur un banc de sable qui se trouvait encore sous l'eau quelques jours plus tôt se trouvait un crâne humain, incrusté.

La mâchoire et les plombages qui s'y trouvent ne laissent aucun doute quant à la nature humaine de ce crâne. Selon la police locale, rien ne permet de conclure à un meurtre dans ce cas précis, mais une enquête pour homicide a tout de même été ouverte tandis qu'un rapport du médecin légiste est attendu pour déterminer les circonst [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles