Cacophonie à Coachella : la sono déraille en ouverture avec Radiohead

franceinfo
Cacophonie à Coachella : la sono déraille en ouverture avec Radiohead

Le groupe Radiohead, tête d'affiche pour la troisième fois à

Coachella, a connu d'importants problèmes de sono en ouverture, vendredi 14 avril, du prestigieux festival californien mais a épargné aux organisateurs une catastrophe totale en persévérant sur scène.

Les stars britanniques du rock expérimental ont interprété la quasi totalité de deux chansons dans un silence complet, le chanteur Thom Yorke ne prenant pas conscience que les spectateurs n'entendaient plus rien.

Des problèmes techniques très rares


Le concert du groupe avait commencé sous des lasers et des étoiles, en écho à son dernier album intitulé "A moon shaped pool". Mais, après trois morceaux, tandis que Radiohead jouait un énergique "Ful Stop", la sono a commencé à défaillir avec des bips intempestifs audibles par dessus la musique. Deux chansons plus tard, pendant "15 Step", les hauts-parleurs se sont tus.

Si le guitariste Jonny Greenwood a semblé remarquer le problème, Thom Yorke, les yeux fermés, a continué à chanter comme si de rien n'était, ne s'apercevant de rien. Des soucis similaires se sont répétés un plus tard, pendant le titre "Let Down".

Peu disert en général sur scène, le chanteur a assumé la responsabilité de ces problèmes techniques et remercié le public pour sa patience. Et, malgré quelques tracas supplémentaires, le groupe s'est évertué à poursuivre sa performance.

Retrouvez cet article sur Francetv info

BD, bande dessinée. Trois hommes à Vienne
Jeux vidéo. Les formidables rebelles sans cause de "Persona 5"
On s'y emploie. Le patron qui ne voulait pas être chef
Une exposition venimeuse au musée des Confluences à Lyon
Faute de visa, le groupe de rap français PNL ne sera probablement pas présent au festival californien de Coachella

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages