Cachemire: combats entre soldats indiens et militants retranchés dans une école

Des véhicules de l'armée stationnée devant une école où des militants armés sont retranchés, le 25 juin 2017 à Panthachowk, dans la banlieue de Srinagar, en Inde (AFP)

Srinagar (Inde) (AFP) - Une bataille se déroulait dimanche au Cachemire indien entre des soldats et un groupe de militants armés retranchés dans une école, a-t-on appris auprès de la police.

Les hommes armés, soupçonnés d'appartenir à la rébellion séparatiste, ont commencé par tendre une embuscade à une patrouille de police samedi soir, tuant un agent et en blessant deux autres. Ils se sont ensuite retranchés dans une école de la banlieue de Srinagar, la capitale du Cachemire.

Des soldats indiens ont cerné l'établissement, échangeant des coups de feu avec les militants, et le combat se poursuivait dimanche dans le bâtiment. "L'opération continue. Nous cherchons étage par étage, pièce par pièce, cela va prendre du temps", a déclaré à l'AFP l'inspecteur général de police Mueer Ahmed Khan.

Le plateau himalayen du Cachemire est de facto divisé entre l'Inde et le Pakistan. Depuis la Partition de 1947, New Delhi et Islamabad se déchirent pour le contrôle de la région, un conflit dont découle une insurrection séparatiste dans la partie indienne.

Avec un demi-million de soldats indiens postés sur son sol, la région, à majorité musulmane, est l'une des zones les plus militarisées au monde.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles