"Que cache Emmanuel Macron ?" : cette mesure sur le vaccin qui fait bondir l'opposition

·1 min de lecture

L'opposition voit rouge. Le Premier ministre Jean Castex, qui essuie de nombreuses critiques depuis sa nomination à Matignon, a présenté un projet de loi instituant "un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires", ce lundi 21 décembre. Cet article déposé à l'Assemblée nationale dans la soirée est déjà controversé. En effet, la droite et l'extrême-droite pointent du doigt un paragraphe jugé liberticide, et s'inquiètent que certains déplacements soient réservés aux personnes vaccinées contre la Covid-19. Le projet de loi indique notamment que "le Premier ministre peut, le cas échéant (...) subordonner les déplacements des personnes, leur accès aux moyens de transports ou à certains lieux, ainsi que l'exercice de certaines activités à la présentation des résultats d'un test de dépistage établissant que la personne n'est pas affectée ou contaminée, au suivi d’un traitement préventif, y compris à l'administration d’un vaccin, ou d'un traitement curatif", souligne Europe 1. D'après le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, l'objectif de ce texte serait de "nous préparer à la fin de l'état d'urgence sanitaire, le 1er avril 2021" et d'"établir un cadre juridique durable face aux crises sanitaires".

Parmi les personnalités politiques qui sont montées au créneau pour s'indigner contre ce projet de loi, figure la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen. À travers un communiqué, la fille de Jean-Marie Le Pen a martelé : "De façon sournoise, ce texte envisage non pas (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Angèle 'traumatisée' par les attentats de Bruxelles : cette décision radicale
Kate Middleton et William mieux traités que Meghan Markle et Harry ? Ce tweet cinglant du biographe des Sussex
Ségolène Royal séparée de François Hollande : cette "règle d'or" qu'elle s'est fixée
Charlotte Casiraghi animatrice de débats : ce projet qui créé la surprise
Mort de Claude Brasseur : le tendre clin d'oeil de Nicolas Bedos