CAC 40 : déjà plus de 73 milliards d'euros de bénéfices au premier semestre 2022

© Joao Luiz Bulcao / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Rien n'arrête la croissance des grandes entreprises françaises : malgré la guerre en Ukraine et l'inflation record, le CAC 40 cumule déjà près de 73 milliards de bénéfices au premier semestre selon un décompte réalisé jeudi par l'AFP, grâce notamment au luxe et à la flambée des matières premières. Pour l'heure, 38 entreprises du CAC 40, l'indice qui rassemble les plus importantes capitalisations boursières françaises de différents secteurs, ont publié leurs résultats, le constructeur ferroviaire Alstom et le spécialiste des spiritueux Pernod Ricard ayant un exercice financier décalé.

+24% par rapport au premier semestre 2021

Cela représente une hausse de 24% par rapport au premier semestre 2021, où ces mêmes entreprises avaient réalisé 58,8 milliards de bénéfices, alors qu'Eurofins Scientific n'était pas encore dans le CAC 40. Les grands groupes français se sont donc largement remis de la pandémie de Covid-19 et ont continué à croître malgré le déclenchement de la guerre en Ukraine fin février, qui a encore accentué l'inflation liée à la reprise économique après les confinements.

>> LIRE AUSSICAC 40 : pour la première fois de son histoire, en novembre 2021, la Bourse de Paris dépasse les 7.000 points

 

De quoi rendre "fier" le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, défavorable à une taxe sur les bénéfices exceptionnels, qui a été retoquée in fine après un débat au Parlement. "C'est assez ambivalent car tous les ingrédients pour une crise étaient réunis (...) pour...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles