CAC 40 : la Bourse rassurée par l'emploi aux Etats-Unis, mais de nouvelles statistiques sont attendues

La Bourse de Paris se dirige vers une ouverture en petite hausse mercredi 30 août, la troisième de la semaine, en amont de la publication d'indicateurs économiques très attendus. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 montait de 0,20 % une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Lors des deux séances précédentes, la cote parisienne avait progressé de près de 2 %, soutenue par des annonces en Chine et par une baisse des taux d'intérêt obligataires.

Mardi, les indices de Wall Street ont fini en nette hausse, notamment le Nasdaq et le S&P 500, grâce à la détente du marché obligataire, après la publication du rapport JOLTS du ministère américain du Travail. "La forte baisse du nombre d'offres d'emploi aux États-Unis contribue à augmenter la probabilité que la Réserve fédérale maintienne ses taux inchangés le mois prochain, si, comme elle le prétend, elle dépend des données, et que les taux sont désormais proches du territoire restrictif", commente Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Le taux d'intérêt de l'emprunt de l'État français à dix ans a terminé juste au-dessus de 3 % mardi, après un pic à 3,28 % atteint en séance mi-août. Toujours sur le front de l'emploi américain, le rapport mensuel ADP/Stanford Lab sur les créations d'emplois dans le secteur privé pour août est attendu à la mi-journée, avant l'ouverture de Wall Street. "La direction prise par le marché du travail suggère que la croissance de l'emploi ralentit, les prévisions tablant sur un ralentissement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite