Remaniement : dans les cabinets ministériels, l’heure est au relâchement

Le 7 mai, Emmanuel Macron sera réinvesti. Le gouvernement Castex restera lui en place jusqu'au 13 mai, avant de démissionner. Alors aujourd'hui, l’Élysée s'assure que tout le monde est au travail, que chaque membre du gouvernement reste concentré à sa tâche. Pourtant, il plane bel et bien un air de vacances et de fin de cycle dans certains ministères. En effet, l’heure est au pot de départ, comme celui d’Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles qui a déjà annoncé son souhait de se mettre en retrait de la vie politique.

L'impatience croît

Des pots de départ parfois bien arrosés pour certains conseillers qui relâchent la pression en cette fin de quinquennat . Pendant ce temps, d’autres rangent leur dossier, comme le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. Ce dernier a publié une vidéo sur le réseau social TikTok sur laquelle on aperçoit une pile de cartons sur son bureau.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le remaniement pas attendu avant une dizaine de jours. Commentaire du ministre tout en ironie : "Si ça continue, même Rihanna va sortir un album avant." Car le relâchement laisse peu à peu place à l’impatience. Un conseiller ministériel s'est laissé aller à quelques confidences : "C’est le grand flou. Maintenant, on a hâte que ça se termine."


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles