Cabinet noir: Fillon engage un bras de fer à hauts risques avec Hollande

Les PV pour "émission de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou la santé de l'homme", envoyés à une quinzaine de personnes qui avaient accueillis François Fillon à Calais avec un concert de casseroles, ont été annulés par le procureur de la République de Boulogne-sur-mer.

Mis en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs de sa famille, François Fillon a dénoncé jeudi soir à l’occasion de l’"Émission politique" sur France 2 un "scandale d'État". Il accuse notamment François Hollande d'être à la tête d'un "cabinet noir", qui livre à la presse des informations sur ses affaires judiciaires. Le président n'a pas tardé à lui répondre ce vendredi, mettant en cause le "manque de dignité" et de "responsabilité" de François Fillon. 

Le candidat Les Républicains a pourtant assuré pendant l'émission de France 2 s'appuyer sur le livre "Bienvenue Place Beauvau, Police: les secrets inavouables d'un quinquennat" écrit par Didier Hassoux, Christophe Labbé, et Olivia Recasens.

Mais cette attaque directe au président pose question et ne fait pas l'unanimité dans le camp Fillon, où beaucoup de ses soutiens bottent en touche dès lors qu'ils sont interrogés sur le sujet. 

"Je n'ai pas eu l'occasion de le lire, je suis mal positionné pour en parler" répondait ainsi Lionel Tardy, député LR de Haute-Savoie sur BFMTV.

"François Fillon a fait une lecture partielle du livre"

De son côté, Christophe Labbé co-auteur et journaliste au Canard enchaîné, le journal qui a révélé les affaires qui pèsent sur François Fillon, parle d'un "hold-up" de son livre. 

"François Fillon a manifestement fait une lecture rapide, partielle et partiale du...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages