Cabinet de curiosités : l'héliographe, un appareil qui « enregistre » l'ensoleillement sans électricité

·2 min de lecture

Aujourd’hui peut-être plus que jamais, il ne fait aucun doute que le climat et à plus petite échelle la météo jouent un rôle capital dans nos existences. Capables de favoriser la prolifération de la vie ou au contraire de couper court à sa progression, les variations météorologiques ont sûrement fait partie des premiers signaux que les humains ont appris à utiliser pour interpréter et prédire leur environnement. Et au fil de notre évolution, de nouveaux moyens de mesure ont commencé à émerger pour mieux les quantifier. Un demi-millénaire avant l’ère commune, les Grecs anciens traçaient les premières ébauches de ce que l’on appellerait de nos jours la pluviométrie. En -400, les Indiens installaient des récipients destinés à collecter la pluie autour de leurs cultures pour obtenir une meilleure appréciation des conditions et des contraintes auxquelles ils devraient s’adapter.

Les premiers moyens de thermométrie sont imaginés au début de l’ère commune, puis développés entre le XVIe et le XVIIIe siècle pour finalement donner naissance aux thermomètres modernes en 1724. En 1802, le néphologue Luke Howard propose une nomenclature pour classer les nuages. Les épisodes de neige et de grêle sont également scrupuleusement observés, les grêlons mesurés et les résultats reportés. Mais le soleil, pour sa part, reste récalcitrant à ces examens détaillés. Comment quantifier quotidiennement la durée d’ensoleillement sans garder les yeux constamment rivés vers un ciel ponctué de nuages ? Comment estimer son intensité sans y perdre sa rétine ? La solution est apportée par un celtiste extravagant répondant au nom de John Francis Campbell, en 1853.

Le Highlander et le soleil

Bien qu’il descende d’une riche famille de propriétaires terrestres, John Campbell connaît une jeunesse bien différente de celle qu’expérimentent habituellement les enfants issus de son milieu social. Son démocrate de père le place en effet sous la tutelle d’un joueur de cornemuse aux côtés duquel il se forme à la...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles