Cabinet de curiosités : l'œuf de Colomb de Nikola Tesla

Emma Hollen, Journaliste scientifique
·2 min de lecture

Avec un titre comme le Cabinet de curiosités, il y avait fort à parier que le nom de Nikola Tesla finirait par apparaître tôt ou tard dans cette chronique. Inventeur de génie, personnage atypique et grand amoureux des pigeons, ce scientifique serbe né un soir d’orage captive irrépressiblement notre imagination et notre curiosité. Vous avez probablement déjà vu une démonstration de ses bobines éponymes, ou entendu parler de ses ampoules sans fil ; mais pour ce premier chapitre que nous lui dédions (car oui, il y en aura plusieurs), nous allons nous pencher sur l’une de ses inventions moins connues, mais tout aussi captivantes, présentée lors de l’exposition universelle de 1893.

« Il suffisait d'y penser » : l'œuf de Colomb

Notre histoire commence… 400 ans plus tôt. Christophe Colomb, fraîchement couronné de gloire, vient de redécouvrir les Amériques. Il est attablé aux côtés de plusieurs membres de la noblesse espagnole, savourant une escale castillane qui ne sera que de courte durée. Sans surprise, c’est autour des exploits du conquistador que les convives ont choisi de faire tourner leur conversation, mais l’un d’entre eux, peut-être par plaisanterie ou par provocation, refuse de lui attribuer le mérite de cette découverte. « Monsieur Christophe lance-t-il, même si vous n'aviez pas trouvé les Indes, nous n'aurions pas été dépourvus d'un homme qui aurait tenté la même chose que vous, ici dans notre propre pays d'Espagne, car il est plein de grands hommes habiles en cosmographie et en littérature. »

Colomb ne se laisse pas démonter. Se saisissant d’un œuf dur dans son assiette, il le pose sur la table et s’exclame : « Messieurs, je fais le pari avec n'importe lequel d'entre vous, que vous ne parviendrez pas à faire tenir cet œuf debout comme je le ferai, nu et sans autre objet. » L’œuf circule alors de main en main parmi ses compagnons de table amusés, qui tentent pendant quelques instants de relever le défi qui leur a été lancé – il faut le dire, sans grand succès....

> Lire la suite sur Futura