Cabinet de Curiosités : une cuillère qui disparaît dans le thé, et autres tours de magie

·1 min de lecture

Une horloge ancienne sonne discrètement sur le manteau de la cheminée, vous rappelant à la réalité. Vous êtes dans le salon d’un chimiste, une tasse de thé à la main, et une invitation posée sur votre jambe. Vous n’avez aucune idée de la manière dont cette dernière est arrivée en votre possession. À bien y réfléchir, vous n’avez même aucun souvenir de votre rencontre avec le scientifique qui vous accueille chez lui. Tout ce que vous savez, c’est que celui-ci vous a proposé de lui rendre visite afin de contempler « sa vingtième acquisition », écrit-il « une nouvelle pièce pour mon cabinet de curiosités, qui devrait vous intéresser ». D’un air distrait, vous remuez lentement votre cuillère trois fois dans votre tasse et en la sortant du liquide brûlant, découvrez avec surprise que la partie précédemment immergée a complètement disparu. « Ha ! » s’exclame le chimiste triomphant. « Alors, qu’en pensez-vous ? »

En 2010, l’auteur Sam Kean publie The Disappearing Spoon and other true tales from the Periodic Table, un ouvrage rempli d’anecdotes fascinantes (mais tristement dénué de bibliographie, ce qui amène le lecteur ou la lectrice avertie à questionner la véracité de certaines d’entre elles) sur les éléments du tableau périodique de Mendeleïev. Il y décrit notamment la découverte du gallium, un métal pauvre dont le point de fusion est si bas (29,76 °C) qu’il fond littéralement dans la main. À ce sujet, il raconte : « Comme le gallium est facile à modeler et ressemble à l’aluminium, un tour populaire consiste à façonner des cuillères de gallium, les servir avec le thé, et regarder vos invités sursauter en voyant leur Earl Grey “manger” leurs ustensiles. » (Si vous tentez l’expérience, cela va de soi, n’ingérez pas le métal et lavez-vous bien les mains pour vous débarrasser des résidus.)

Une cuillère de gallium plongée dans de l'eau chaude se liquéfie à cause de son point de fusion très bas. © Gallium0031, YouTube

Mendeleïev avait raison

Avant même qu’il ne soit découvert...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles