Cabinet de curiosités : le bec du calamar, une arme redoutable et indestructible

Emma Hollen, Journaliste scientifique
·2 min de lecture

L’ornithorynque. Avec son bec de canard, sa queue de castor, et ses pattes de loutres dotées d’aiguillons venimeux, ce mammifère ovipare est souvent le premier animal à nous venir en tête lorsque l’on parle des créatures les plus étranges que la nature ait à offrir. Et pourtant, les calamars n’ont pas à rougir de leur propre originalité : dix tentacules, trois cœurs (tout comme la pieuvre), une tête en forme de pointe et un cerveau toroïdal (car oui, les céphalopodes ont un cerveau en forme de donut, traversé par leur œsophage !). Le tout assorti d’un bec proche en apparence de celui du perroquet ; un appendice si étonnant qu’il méritait bien qu’on lui accorde tout un chapitre.

À la rencontre du diable des profondeurs

Parmi tous les becs de céphalopodes, c’est celui du diable des profondeurs qui intrigue le plus. De son nom commun encornet géant ou encore calmar de Humboldt, le diable des profondeurs (Dosidicus gigas) est le plus grand de sa famille, les ommastrephidés. Il peut atteindre jusqu’à quatre mètres de long pour 400 kilos : un score honorable, mais qui n’arrive pas à la cheville (ni à la ventouse) de son gigantesque cousin le calamar géant (Architeuthis dux). Cela n'empêche pas les agences touristiques mexicaines de décrire ce résident du Pacifique Est comme un dangereux meurtrier, un diablo rojo mangeur d’hommes.

La rencontre entre un plongeur et un puissant calmar de Humboldt. © BBC Earth

Cette réputation fait l’objet d'une controverse nourrie entre les scientifiques et les pêcheurs, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais l'on peut toutefois reconnaître une chose au calmar de Humboldt : c’est qu’il est un chasseur né. Si les ventouses ne vous font pas frémir, sachez que les siennes sont hérissées de milliers crochets acérés à l’apparence cauchemardesque, capables de faire blêmir quiconque s’en approcherait un peu trop. Au moment d’attaquer, l’animal se met à changer de couleur à un rythme effréné, passant du rouge vif au blanc pâle en un instant. Un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura