"Ca ne me va pas !" : Artus pousse un coup de gueule après la censure de l'un de ses sketchs sur TikTok

Le comédien est furieux. Hier, Artus a accordé un entretien au "Parisien" pour la promotion notamment des dernières représentations de sa pièce de théâtre, "Duels à Davidéjonathown". Au cours de l'interview, il est revenu sur ses sketchs sur la plateforme TikTok où il incarnait le personnage de Sylvain, atteint de trisomie 21. "Un mec plein de joie de vivre qui assume son côté différent", l'a-t-il défini.

"Je l'ai pris très mal"

Artus a raconté avoir récemment été censuré sur TikTok à la suite d'un sketch dans lequel il joue ce fameux Sylvain. "Je l'ai pris très mal parce que j'ai eu le sentiment que ce n'est pas moi qu'on censurait, mais Benjamin, un jeune homme vraiment atteint de trisomie, avec qui j'étais", a-t-il confié. Et de poursuivre : "J'avais fait quinze sketchs avant en Sylvain, avec lesquels je n'ai eu aucun problème, et le seul où je suis avec Benjamin, on me le censure ? Moi, ça ne me va pas !".

"Surtout venant d'une plateforme où on voit des gamines de 13 ans danser à moitié à poil ou des challenges débiles de mecs de 14 ans qui risquent leur vie", a enchaîné le comique de 35 ans révélé dans "On n'demande qu'à en rire" sur France 2. Et de déclarer : "Du coup, j'ai quitté TikTok. En moins de six mois, j'y avais plus de 600.000 abonnés, mais je ne peux pas cautionner ça. Twitter, j'en étais parti il y a longtemps. Je n'ai plus qu'Instagram". Et c'est sur cette dernière qu'Artus continue de...

Lire la suite


À lire aussi

Catherine Ceylac pousse un coup de gueule contre Bertrand Cantat
"On est les dindons de la farce !" : Apolline de Malherbe pousse un coup de gueule après la finale de "Koh-Lanta"
Victoires de la musique : Bénabar pousse un coup de gueule et dénonce une cérémonie "parfaitement corrompue"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles