"C’est pas une vie" : dans les Ehpad, difficile de lutter contre l'isolement et le Covid

·1 min de lecture

Dimanche sur Europe 1, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a été catégorique : il n’y aura pas de confinement imposé pour les personnes âgées. Alors que les Ehpad et maisons de retraite sont particulièrement touchés, les visites y sont toujours autorisées, contrairement au printemps. Difficile pourtant de garder un lien social tout en respectant les règles sanitaires contre le Covid-19. Europe 1 s'est rendue dans un établissement de la région parisienne.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 9 novembre

Deux visites de 45 minutes par semaine

"En ce moment, je suis toute seule dans une chambre, je ne peux rien faire. Ce n’est pas une vie", soupire Susanne, 87 ans, qui n’a plus le droit à ses activités. Les regroupements sont ici limités au maximum. Les visites de son mari sont son seul bol d’air, mais elles sont désormais limitées à deux fois 45 minutes dans la semaine. "Avant, je venais tous les jours. J’avais accès à sa chambre donc on pouvait discuter, éventuellement voir une émission de télévision", lâche Charles, le malheureux époux nostalgique de l’avant-Covid. "Ce n’est pas possible actuellement."

Chaque visite est précédée d’une prise de température. Gel hydroalcoolique, masque et distanciation sont obligatoires. "On se plie à tout le reste, ça n’a pas d’importance", explique Anne, une des deux filles de Susanne. "Tant que je peux venir, ça va."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L'arrivée prochai...


Lire la suite sur Europe1