Le cœur de la Voie lactée comme vous ne l’avez jamais vu

·1 min de lecture

Un trou noir supermassif de quelque quatre millions de fois la masse de notre Soleil qui sème le chaos. Des étoiles qui meurent dans de gigantesques explosions. Et d’autres qui naissent de l’effondrement de nuages de gaz. Il se passe beaucoup de choses incroyables au cœur de la Voie lactée. Malheureusement, entre notre Terre et cette région, il y a quelque chose comme 25.000 années-lumière. Et pas mal de poussières qui nous empêchent d’admirer le spectacle.

Sauf à observer le centre de notre Galaxie avec un radiotélescope. Et c’est justement ce que des astronomes de l’Observatoire d’astronomie radio d’Afrique du Sud ont fait. Ils ont profité de la sensibilité de l’instrument MeerKAT et de sa situation géographique (Afrique du Sud) pour obtenir une image époustouflante de détails du cœur de la Voie lactée. « J’ai passé beaucoup de temps à regarder cette image. Mais je ne m’en lasse pas », commente même Ian Heywood, auteur principal de l’étude, dans un communiqué.

L’image en question est le résultat de 20 séquences d’observation s’étalant sur 200 heures ; 70 téraoctets de données brutes traitées par deux supercalculateurs. Elle couvre une zone de 6 degrés carrés. Soit environ 30 fois la taille de la pleine Lune et avec une résolution incroyable de 4 secondes d’arc. En d’autres mots, l’angle sous-tendu par la largeur d’un cheveu tenu à bout de bras.

Ce qu’il reste de l’explosion en supernova d’une étoile massive. Un vestige étonnamment sphérique… © I. Heywood, Sarao
Ce qu’il reste de l’explosion en supernova d’une étoile massive. Un vestige étonnamment sphérique… © I. Heywood, Sarao

Un regard nouveau sur quelques objets étranges

Parmi les caractéristiques marquantes révélées par cette image, des restes de supernovae. Des sortes de coquilles de matière en expansion qui se forment lorsque des étoiles massives explosent à la fin de leur vie. Et notamment, ici, un rare exemple de l’une de ces coquilles presque parfaitement sphérique.

Ici, en bas au centre, la région dans laquelle niche le trou noir supermassif du centre de la Voie lactée. Plus haut, de nombreux filaments d’émissions radio. ©...
Ici, en bas au centre, la région dans laquelle niche le trou noir supermassif du centre de la Voie lactée. Plus haut, de nombreux filaments d’émissions radio. ©...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles