"C’est très surprenant, on a rarement vu ça !" : Après le début de la Coupe du monde au Qatar, le consultant Olivier Rouyer partage son inquiétude

La Chaîne L'Équipe

C'est une Coupe du monde très particulière qui a débuté au Qatar le 20 novembre dernier. À cette période de l'année, les joueurs sont habituellement en pleine bourre avec leur club dans leur championnat respectif. Seulement voilà, afin d'éviter les températures extrêmes que peut subir l'émirat en été, la compétition a été décalée pour finalement se jouer dans de meilleures conditions météorologiques. Ainsi, au lieu de prendre part au prestigieux tournoi à la fin de la saison en été entre les mois de juin et juillet, le Mondial 2022 a lieu en fin d'année.

Cette nouvelle organisation a complètement chamboulé le calendrier des différents championnats nationaux. Ces derniers ont dû se mettre en pause le temps que la Coupe du monde se termine le 18 décembre prochain. Avant le début du tournoi, les semaines n'étaient pas de tout repos pour les joueurs, notamment des plus grands clubs européens, qui ont pratiquement enchaîné des matchs tous les trois jours avec le début de la Ligue des champions. Par conséquent, certains footballeurs n'ont pas échappé aux blessures. En équipe de France, Christopher Nkunku et Karim Benzema ont été contraints de déclarer forfait pour le Mondial, tandis que Raphaël Varane ne sera pas encore apte pour le premier match des Bleus contre l'Australie.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi