« C’est un scandale ! » : ce violent coup de fil d’Alain Juppé au patron de TF1

·1 min de lecture

C'est une véritable pluie d'anecdotes. Dans son livre, Pouvoirs, l'emblématique ex-patron notamment de TF1 et du Figaro, Étienne Mougeotte, livre quelques secrets de la relation entre personnalités politiques et médias issus de plusieurs décennies d'expériences. Dans son édition parue ce jeudi 28 janvier, l'hebdomadaire Le Point publie quelques extraits de l'ouvrage. On y retrouve notamment une partie consacrée à des moyens de pression exercés par des personnalités politiques mécontentes du traitement médiatique d'une information. Tel a été le cas d'Alain Juppé, alors Premier ministre, qui a décroché son téléphone en 1995 pour appeler Étienne Mougeotte. L'ancien maire de Bordeaux et ex-compagnon politique de Jacques Chirac, a notamment eu ces paroles : "C'est un scandale. Vous consacrez 20 minutes du journal aux protestations contre ma réforme ? C'est disproportionné."

Au moment de cet appel, Alain Juppé faisait référence aux célèbres grèves de 1995 qui avaient engendré le jour même sur de nombreuses manifestations dans toute la France. Du 24 novembre au 15 décembre, des grèves d'ampleur avaient eu lieu dans la fonction publique et le secteur privé contre le "plan Juppé" sur les retraites et la Sécurité sociale. Des images de ces dernières avaient alors été diffusées dans le journal de TF1, chaîne pour laquelle Étienne Mougeotte occupait le poste de vice-PDG. "Le ton est violent, mais je ne lui cède rien. Il a d'ailleurs l'élégance de s'adresser à moi plutôt qu'à Martin Bouygues (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Bruno Le Maire et ses « romans Harlequin » raillés au gouvernement : « C’est ahurissant »
Penelope et François Fillon : 5 choses à savoir sur leur manoir de Beaucé
Mort de l’actrice Jeanette Maus : elle avait 39 ans
Diana topless en Espagne : pourquoi la famille royale est rattrapée par ce mauvais souvenir
Emmanuel Macron : un tapis de l’Elysée fait polémique