"L'Ile-de-France, c’est le plus grand désert médical" : des centres de dépistage mobiles du coronavirus dans les quartiers populaires

Valentin Dunate

"Est-ce que vous avez des symptômes de la maladie ? De la toux, de la fièvre ou de la fatigue ? Pas du tout ? Je vais noter : pas de symptôme." Sous l’une des trois tentes installée dans le quartier des Agnettes, à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), mercredi 27 mai, le docteur Du Boishamon est chargée de recueillir les données médicales avant les prélèvements. Dans les quartiers populaires de la région parisienne, des centres de dépistage du Covid-19 mobiles sont mis en place pour permettre aux habitants de se faire tester gratuitement et sans rendez-vous.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

"Vous êtes combien de personnes à habiter à la maison ?", continue de questionner la médecin bénévole qui travaille en temps normal à la protection maternelle et infantile. "C’est pour rendre service à la population, explique le docteur Du Boishamon. Il y a certaines personnes, selon leurs antécédents médicaux ou des personnes qui sont à risque dans leur famille, qui ont besoin de savoir si elles sont potentiellement porteuses du virus, même si elles n’ont pas de symptôme, ce n’est pas le diagnostic sérologique qui doit dire si on l’a eu."

Plus grand désert médical d'Ile-de-France


Pas besoin de justificatifs, une pièce d’identité suffit, le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi