C’est le pire endroit au monde pour chercher du pétrole !

Avant d’être un pays, le Congo est un fleuve. Un fleuve de près de 5.000 kilomètres de long qui traverse l’Afrique centrale. Son bassin abrite l’une des plus grandes forêts tropicales au monde : 286 millions d’hectares. Une magnifique réserve de biodiversité. Mais aussi un colossal puits de carbone et une importante source d’alimentation pour quelque 60 millions d’êtres humains. Un écosystème qu’il semble plus que jamais important de préserver.

La Terre vue de l'espace : le bassin du Congo, l’autre poumon de la Terre

L’ennui, c’est que le gouvernement de la République démocratique du Congo s’est mis en tête qu’il se cacherait sous sa forêt tropicale, jusqu’à 16 milliards de barils de pétrole. Il se murmure qu’il aurait mis aux enchères des droits de forage pétrolier exploratoire sur une zone forestière — et au-delà — de près de 25 millions d’hectares. C’est Simon Lewis, un professeur de l’University College London et de l’université de Leeds (Royaume-Uni) qui le dénonce.

Dans cette région en particulier, la prospection pétrolière signerait la mort d’un sanctuaire naturel pour la faune

Selon ses estimations, sur pas moins d’un million des hectares mis aux enchères se trouve ni plus ni moins que la plus grande tourbière tropicale au monde. Un écosystème incroyablement riche et préservé car extrêmement difficile d’accès jusqu’à présent et qui stocke des quantités colossales de carbone. L’équivalent de trois années de nos émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES).

Dans cette région en particulier, la prospection pétrolière signerait la mort d’un sanctuaire naturel pour la faune. Elle serait synonyme d’arbres coupés sur les milliers de kilomètres pour transporter le matériel et ouvrirait ensuite la voie aux braconniers et aux bûcherons illégaux.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles