« C’est malpoli, Meg ! » : quand la « tea party » tourne au vinaigre

Un « tea for four » qui a mal tourné.  - Credit:DOMINIC EICHLER / Felix Diemer / dpa Picture-Alliance via AFP
Un « tea for four » qui a mal tourné. - Credit:DOMINIC EICHLER / Felix Diemer / dpa Picture-Alliance via AFP

Ce devait être le rendez-vous de la réconciliation. Il a vite tourné à l'affrontement et au duel entre belles-sœurs, avec son lot d'aigreurs, de jalousies et de vexations… La scène est rapportée par Harry dans ses Mémoires, elle se déroule en juin 2018 à Kensington Palace, un mois après son mariage glamour avec Meghan. Les Cambridge ont décidé d'inviter les Sussex pour « détendre l'atmosphère », aux dires du prince Harry.

Il faut dire que Meghan a essuyé un baptême du feu difficile : la presse s'est emparée de sa mésentente avec son père Thomas, qui n'est pas venu au mariage, la tension a été extrême, la mariée a supervisé ses noces avec une attention qui a frôlé le perfectionnisme, allant même jusqu'à s'embrouiller avec Kate sur la robe de sa fille Charlotte, qui n'était pas à la bonne taille – Kate, qui venait d'accoucher de Louis, en aurait pleuré, mais la duchesse de Sussex soutient l'inverse…À LIRE AUSSI Mémoires du prince Harry : le déballage consternant d'un « enfant gâté »

Les Cambridge tiennent à recoller les morceaux. Et apprendre à mieux connaître Meghan : ils ont été dans un premier temps stupéfaits d'apprendre que Harry fréquentait une actrice de la série Suits, dont ils sont fans. Mais les premiers doutes sont apparus en voyant Meghan se comporter quelque peu familièrement, comme en terrain conquis, faisant la bise à William dès le premier jour, et bousculant les habitudes parfois poussiéreuses des palais royaux… William a même confié à son frè [...] Lire la suite