C’est l’heure du BIM : Le Beauvau de la sécurité, c'est terminé, Johnny célébré à Paris et le retour de la Ligue des champions

·1 min de lecture

ACTUALITES - « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Alors que Macron clôture ce mardi la consultation, quel bilan tirer du « Beauvau de la sécurité » ?

Ce mardi, les projecteurs vont être braqués sur la politique sécuritaire du gouvernement. Convoqué par le chef de l’Etat à la fin de l’année 2020 pour déminer une situation explosive après l’affaire Michel Zecler mettant en cause des policiers parisiens, le « Beauvau de la sécurité » arrive en effet à son terme. Pour l’occasion, Emmanuel Macron est attendu à l’Ecole nationale de police de Roubaix, où il doit annoncer un « renforcement du contrôle de l’action des forces de l’ordre » grâce à la création d'« un organisme indépendant ». Sept mois après les premiers échanges entre syndicats, membres de la hiérarchie policière et associations, quel bilan peut-on tirer de ces débats ? 20 Minutes fait le point.

Avec une esplanade à son nom et un concert, la capitale commémore Johnny

La capitale va crier ce mardi « Que je t’aime » à Johnny Hallyday. Quatre ans après la disparition du chanteur, le 5 décembre 2017, des hommages vont se succéder à Paris avec l’inauguration d’une statue et d’une esplanade, et un concert commé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Gérald Darmanin engage la dissolution de la Ligue de défense noire africaine
Rennes : Renforts policiers, pistolets à impulsion électrique, vidéoprotection… La ville revoit sa stratégie
Emmanuel Macron veut « un organisme indépendant » pour contrôler les forces de l’ordre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles