« C’est l’arme des faibles » : la grande distribution se lance dans l’abonnement

·1 min de lecture
Chez Casino, Monoprix et bientôt Carrefour, les clients qui souscrivent un abonnement mensuel bénéficient d'une réduction sur leurs courses (photo d'illustration).
Chez Casino, Monoprix et bientôt Carrefour, les clients qui souscrivent un abonnement mensuel bénéficient d'une réduction sur leurs courses (photo d'illustration).

Amazon Prime, Netflix, Disney+ ou encore Deezer. Les Français cumulent déjà plus de 50 millions d?abonnements pour avoir accès à des services de livraison, de streaming vidéo ou musical? Et maintenant pour faire leurs courses. Carrefour va expérimenter dès le 20 septembre dans une vingtaine de magasins près de Rouen un abonnement à 5,99 euros par mois offrant 15 % de réduction sur les produits de sa marque distributeur, ont révélé le journaliste spécialisé dans la grande distribution Olivier Dauvers et LSA Conso lundi 6 septembre.

Fin août, son concurrent Monoprix a lancé une offre similaire à grand renfort de communication. Monopflix, clin d??il à la plateforme reine du streaming, propose 10 % de réduction sur ses courses dans les magasins de l?enseigne et la livraison gratuite dès 50 euros d?achat, moyennant un abonnement mensuel de 9,99 euros. Une adaptation de ce que propose déjà, depuis 2019, l?autre enseigne du groupe, Casino.

À LIRE AUSSILe plan d?Amazon Prime Video pour détrôner Netflix

Une « politique de rétention »

Le fonctionnement est directement inspiré du géant du e-commerce Amazon et de son abonnement prime, offrant à ses adhérents la livraison gratuite. « C?est une politique de rétention : vous faites payer un ticket d?entrée au client pour que son intérêt soit de rester dans l?écosystème, explique Olivier Dauvers. Quand vous vous abonnez à Amazon, vous n?avez pas intérêt à aller chez Cdiscount, sauf quand vous n?avez pas le choix. C?est le mêm [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles