C que du kif (C8) : pourquoi l'émission de Cyril Hanouna n'est-elle pas tournée sur le plateau de TPMP ?

C'est une nouvelle que les fanzouzes attendaient avec impatience ! Après deux mois d'émission diffusée depuis son domicile, Cyril Hanouna était de retour en plateau ce lundi 11 mai avec un tout nouveau programme : C que du kif !. Un come-back évidemment adapté aux recommandations sanitaires. Les chroniqueurs, au nombre de six, étaient installés sur des pupitres individuels et à distance les uns des autres, et se sont écharpés sans public.

Le plateau de TPMP occupé par une autre émission de Baba

En guise d'introduction, le trublion de C8 est arrivé par les coulisses pour dévoiler son nouveau décor. "C'est un plateau sur lequel on n'a jamais été. Il n'y avait rien", a-t-il annoncé. Et d'avertir : "On a construit une espèce de 'jardi-parc'. C'est le Jardiland de la télévision." Couleurs psychédéliques, profusion de plantes... Tout était fait pour mettre de la bonne humeur dans le cœur des téléspectateurs. Car l'idée était bien évidemment de retrouver l'esprit convivial de TPMP sans son mythique plateau.

Rassurez-vous, celui-ci n'a pas été détruit pendant le confinement. Il est tout simplement utilisé pour enregistrer une autre émission bientôt à l'antenne de C8. Et oui, c'est là que Cyril Hanouna met en boîte la nouvelle version du mythique A prendre ou à laisser, le "jeu des boîtes" présenté par Arthur sur TF1 entre 2004 et 2010. Plus qu'une semaine à attendre pour voir le résultat !

Un format qui convainc les fans

Une chose est sûre, vous étiez impatients de revoir Cyril Hanouna sur

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Les 12 coups de midi : les internautes surpris par la version sans public mais heureux du retour du jeu de Jean-Luc Reichmann
Jean-Baptiste Maunier : l'ex-star des Choristes fait fondre ses fans avec une photo de son fils
Où et comment jeter son masque après utilisation ?
"Je me suis foiré" : la boulette de Paul pour son retour surprise dans Les 12 coups de midi
"Restez chez vous" : Jean-Pierre Pernaut réagit aux images du Canal Saint-Martin à Paris qui ont fait polémique hier