"C’est important de faire le deuil avec eux" : toutes les communautés religieuses sri lankaises solidaires avec les chrétiens après les attentats

franceinfo, Antoine Guinard
Après les attaques dimanche, les messages de soutien se multiplient à l'égard des chrétiens.

Après les attaques au Sri Lanka qui ont fait 290 victimes et plus de 500 blessés, de nombreux chrétiens sur place ont lancé un appel au calme. Malgré la douleur, de nombreux Sri Lankais, de toutes confessions confondues, soutiennent la communauté chrétienne durement touchée.

Des cierges déposés devant les lieux des attaques

Sur l’avenue qui longe la mer et mène à l’église Saint-Antoine de Colombo, les trois grands hôtels de la capitale frappés par les attentats paraissent vide. Devant, des sentinelles armées sont postées devant les rubans de police jaunes pour barrer l’accès aux visiteurs. Le restaurant du Shangrila exhibe encore les séquelles de l’attentat suicide survenu dimanche. Quelques kilomètres plus loin, plusieurs personnes sont venus déposer des cierges ou des notes écrites au pied de l’immense statue de Saint-Antoine.

Dans la foule, Suchit Abeyavirkraman, de confession bouddhiste est venu porter un message de solidarité et d’unité avec la communauté chrétienne : "C’était très important pour moi de me montrer solidaire aujourd’hui de ceux qui ont souffert de ces attentats, en particulier les chrétiens qui sont les plus touches, explique-t-il. C’était important d’être avec eux, de faire le deuil avec eux. C’est une église unique, mêmes les non-chrétiens viennent prier ou se recueillir ici”, conclut-il.

"Je demande aux gens de rester calme"

Devant l’église Saint-Antoine, ou des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi