“C’est pas Gérard Majax” : l’étonnante punchline d’Emmanuel Macron lors d’un vif accrochage avec Marine Le Pen (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la fameuse "poudre de perlimpinpin" de 2017, Emmanuel Macron a encore sorti de son chapeau en plein débat d'entre deux tours une expression inspirée de l'univers de la magie peu compréhensible pour les plus jeunes téléspectateurs. Ce mercredi 20 avril, Marine Le Pen refusait d'admettre la baisse du chômage observée pendant le quinquennat de son opposant, souhaitant prenant en compte les catégories B et C des demandeurs d'emploi - cette dernière ayant eu une activité réduite longue de plus de 78 heures durant le dernier mois.

À lire également

"C'est très grave ce que vous dites là" : Marine Le Pen répond à Emmanuel Macron qui affirme qu'elle va créer une "guerre civile" (VIDEO)

"On a, contrairement aux chiffres que vous pouvez donner, baissé le chômage. Il est passé de 9,6 à 7,4%. Et le Bureau International du Travail, comme son nom l'indique, est l'organisme qui fait référence. Il ne vous plaît peut-être pas, mais personne ne compte les catégories B et C du chômage, car ce sont des actifs partiels", a rappelé le candidat-président, face à une représentante du Rassemblement National insistante. "

Non, qu'on ne les compte pas dans les chiffres du ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles