« C’est difficile d’être la roue de secours » : Elizabeth II a beaucoup pardonné à Harry

·1 min de lecture

Depuis plusieurs années, la reine Elizabeth II ne cesse de pardonner les différentes prises de positions du prince Harry. Selon les affirmations du journaliste Andrew Morton auprès de Vanity Fair, Sa Majesté la reine fait preuve d'une "patience infinie" envers son petit-fils car "elle sait que c'est difficile d'être la roue de secours" du trône royal.

En effet, la reine Elizabeth II a vécu une histoire quasi-similaire à celle de William et Harry avec la princesse Margaret. "Une partie d'elle-même reconnaît qu'Harry est parfois un peu une âme perdue, tout comme sa sœur", assure le spécialiste. C'est pourquoi la veuve du prince Philip est prête à excuser les moindres faits et gestes du duc de Sussex. "Elle a toujours voulu protéger Harry. Je pense que c'est en partie parce qu'elle a vu Margaret devenir victime du système. Elle ne veut pas que l'histoire se répète avec lui", indique Andrew Morton.

"Quand vous comparez les personnalités, Harry est comme Margaret, un rebelle royal", affirme Andrew Morton, avant de poursuivre, "Margaret a dit une fois que 'la désobéissance faisait son bonheur' et vous voyez cela aussi chez Harry". De plus, "la reine savait que Margaret se sentait comme une étrangère", raison pour laquelle, toujours selon le journaliste, la monarque "a veillé à ce que la porte soit toujours ouverte pour Harry"

Retrouvez le grand documentaire "Elizabeth II : les derniers combats d'une reine" le 18 avril à 20h50 sur France 5 et en replay sur France.tv

Lire la suite sur le site de GALA

Koh-Lanta : qu’est devenu le 1er gagnant, Gilles ?
"Elle a mis tout le monde dans la m... » : l'affaire des dîners clandestins ébranle le gouvernement
Prince Philip : ses derniers jours entre Elizabeth II et Charles
Quand le prince Philip encourageait la liaison de Charles et Camilla
Le prince Philip responsable de la mort de Lady Diana ? Cet énorme scandale dont il a été victime