« C’est dégueulasse » : Robert Ménard outré par les propos de François de Closets sur les personnes âgées

·1 min de lecture

Un sacré coup de gueule. Ce jeudi 28 janvier, face à Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV, Robert Ménard est revenu sur les propos polémiques de François de Closets. La veille, dans Apolline Matin, sur RMC, le journaliste de 87 ans admettait qu'il était pour l’auto-isolement des personnes de plus de 75 ans qui représentent, selon lui, la majorité des décès du nouveau variant du coronavirus. "Je n’ai pas la solution précise sur ce qu’il faut faire: quel type de confinement, des ségrégations selon l’âge, etc. Je m’interroge simplement sur les principes de base. On est parti sur l’idée que toutes les vies ont le même prix. Moi je vous dis que toutes les vies n’ont pas le même prix !", a-t-il déclaré.

Des mots qui ont fait bondir le journaliste et maire de Béziers. "C'est dégueulasse de dire ça... Vous avez des parents, j'ai ma mère... C'est intenable. Vous allez leur dire qu'ils pèsent moins ?" s'est insurgé Robert Ménard. Et de poursuivre : "Qu'est-ce que c'est cette société ? Oublier les vieilles personnes, ce serait le signe d'un abandon, d'un repli sur l'égoïsme de chacun, à vomir."

Ces polémiques sur les vaccins, les isolements et les personnes âgées interviennent alors que plane la menace d'un troisième confinement. Si Olivier Véran n'a rien annoncé lors de sa conférence de presse ce jeudi 28 janvier, il semble avoir préparé les esprits. "Le couvre-feu n'est pas suffisant face aux variants", a expliqué le ministre de la Santé face à la presse. Affaire à suivre...

Lire la suite sur le site de GALA

Maïwenn sans filtre sur sa relation chaotique avec Luc Besson
Le saviez-vous ? Marie-France Pisier est inhumée à Sanary-Sur-Mer
VIDEO - « Pas de pilote dans l'avion » : Emmanuel Macron pas épargné chez Pascal Praud
Olivier Véran encore attaqué : "Qu'il arrête de nous regarder de haut !"
"Le président cocotte" : Emmanuel Macron raillé par ses ministres