"C’est un crève-cœur" : l’absence de messe de Noël à Notre-Dame de Paris attriste les fidèles

franceinfo

Huit mois après l'incendie du 15 avril et pour la première fois depuis 1803, Notre-Dame de Paris ne connaîtra pas de messe de Noël cette année. Alors à peine les portes de l’église Saint-Germain l'Auxerrois de Paris franchies et la messe de midi terminée, les mots sont lâchés par les fidèles. "C’est très difficile, on est des naufragés, c’est un crève-cœur", confie l’un d’entre eux. "Ça fait plusieurs années que l’on va prier à Notre-Dame, donc on se sent un peu orphelin, poursuit-il. Faut faire avec, j’irai dans une paroisse à côté de chez moi." Paroissienne à Saint-Germain-l'Auxerrois, dans le 1er arrondissement, Marie est également très marquée.

C’est toujours triste de voir que Notre-Dame est fermée. Ça me fait beaucoup de peine. Mes frères y ont fait leur première communion, et j’ai été baptisée à Notre-Dame.

Marie, paroissienne à Saint-Germain l'Auxerrois de Paris

à franceinfo


Mais elle veut dédramatiser. "Vous savez, une blessure c’est long à cicatriser. L’incendie de Notre-Dame c’était une blessure terrible pour tous. Mais on pense tout de suite à la reconstruction. C’est notre devoir de chrétien de toujours avancer", dit-elle. Mgr Philippe Marsset, qui va célébrer la messe de Noël à l’église de Saint-Germain de l'Auxerrois de Paris cette année, est dans le même état d'esprit. "Pendant trois ou quatre ans, il va falloir s’habituer à ne plus célébrer la messe à Notre-Dame, en tout cas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi