"C’est assez fun" : avec l'interdiction de rouvrir, les salles de sports déplacent leurs cours sur leur parking

Amaia Cazenave

"Début, squat ! Allez courage !", d’un côté la route qui mène aux plages, de l’autre les murs jaune et bleu de la salle de sport et entre les deux, le parking. C’est là que se déroulent désormais, neuf fois par semaine, les cours de la salle Gochoa, à Anglet dans les Pyrénées-Atlantiques. Les salles de sports n’ont pour l’instant pas le droit de rouvrir malgré le déconfinement mais certaines ont trouvé une parade en organisant des séances en petit groupe sur le parking de leur établissement comme dans le pays basque où le beau temps permet à la pratique de se développer.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

C'est une séance sans matériel et sans serviettes, avec une distance minimum de deux mètres entre les participants. Le cours est retransmis en direct sur internet pour ceux qui n’ont pas pu avoir de place. "On a un petit peu de chance puisqu’on a refait l’enrobé de notre parking il y a moins de six mois, explique Mathias Ranque, cogérant de la salle Gochoa. Donc, il n’y a pas de risque de foulure pour les participants. Aucun trou, c’est nickel. On a une salle qui fait dans les 800 m2 et on a un parking tout autour avec une trentaine de places traditionnelles et on a un endroit qui n’est pas en pente sur le côté. Il y a de la circulation à côté, on a quand même pas mal de passage."

Retrouver les sensations et l'ambiance

"C’est drôle parce que les gens parfois klaxonnent et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi