"C'est la fin d'un long cauchemar", réagit Michel Platini, qui espère que la Fifa aura "le courage et la décence" de lever sa suspension

franceinfo
L'ancien footballeur français avait été suspendu par la Fifa en 2015 pour un paiement sans contrat écrit de 1,8 million d'euros.

Trois ans après avoir été déchu de son poste de président de l'UEFA et suspendu pour un paiement sans contrat écrit de 1,8 million d'euros, Michel Platini a été mis hors de cause par la justice suisse vendredi 25 mai. "C'est la fin d'un long cauchemar pour ma famille et mes proches", confie l'ancien international de l'équipe de France, samedi 26 mai, dans un communiqué. La procédure judiciaire sera menée uniquement contre Sepp Blatter, ancien président de la Fifa, à l'origine du paiement controversé à Michel Platini, pour un travail de conseiller achevé en 2002.

Dans son communiqué, Michel Platini évoque des "années difficiles et douloureuses. On a sali mon honneur et mon intégrité. On m'a volé trois années de vie professionnelle, des années importantes et majeures de ma carrière".

"Violation du code de l'éthique"

Malgré cette décision, Michel Platini reste suspendu de toute activité liée au football jusqu'en octobre 2019. Samedi, il appelle la Fifa à annuler cette suspension. "J'en ai pris plein la gueule, a-t-il confié à l'AFP. Je ne peux plus être banni du football. J'espère que la Fifa aura le courage et la décence de lever ma suspension, puisque la justice a établi qu'il n'y avait pas de paiement déloyal."

De son côté, la Fifa a répondu samedi dans un communiqué que "M. Platini a été suspendu pour violation du code d'éthique". "Ni la Commission (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :