"C'était une Rambo déguisée en Barbie" : Laeticia Hallyday, une femme d'influence ?

franceinfo

La famille Hallyday est secouée par un conflit. Laura Smet et David Hallyday contestent le testament de leur père, mort le 5 décembre 2017. Et les regards se portent sur Laeticia Hallyday, la veuve du chanteur. L'émission "19h le dimanche", sur France 2, lui a consacré un sujet, dimanche 18 février.

Il montre notamment comment elle a fait le vide autour de l'artiste après son hospitalisation à Los Angeles (Californie, Etats-Unis), en 2009. "C’était une Rambo déguisée en Barbie. Son côté Rambo, c’était 'Touchez pas à mon homme. Moi, je le protège des médias, des intrigants, des profiteurs. Et donc, je sors ma kalachnikov s’il le faut'", raconte Jean-Pierre Pasqualini, directeur de Melody TV. A cette époque, elle est également devenue la directrice artistique de son mari, choisissant les compositeurs qui travaillent avec lui.

Mainmise sur les droits d'auteur du chanteur

Sur les réseaux sociaux, Laeticia Hallyday montrait une famille soudée. Mais, selon certains proches, la réalité était beaucoup moins rose. "Laura et son frère avaient du mal à voir leur père. Laura, il fallait qu'elle fasse intervenir une amie ou un ami pour organiser des rendez-vous", relate le créateur de mode Daniel Hechter, ami du chanteur depuis les années 1980. Selon lui, Laeticia Hallyday souhaitait "protéger son territoire".

Sollicitée par l'équipe de "19h le dimanche" pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi