C à Vous - Arrivée en catastrophe d'un chroniqueur, en retard : "J'ai eu un peu peur !"

Quand on évolue dans le milieu de la télévision, il faut parfois faire avec les fameux aléas du direct. L'émission C à Vous y a d'ailleurs eu droit ce jeudi 9 juin, à quelques jours de rendre l'antenne pour des vacances estivales bien méritées après une saison mouvementée. Avant d'accueillir les nouveaux invités de son programme, Anne-Elisabeth Lemoine a fait intervenir ses chroniqueurs parmi lesquels Mohamed Bouhafsi. A l'issue de sa chronique, l'animatrice est naturellement passée au lancement du 5 sur 5, celle de Matthieu Belliard, comme elle en a l'habitude les autres jours de la semaine. Sauf que cette fois-ci, pas de Matthieu Belliard à l'horizon.

Alors que la petite musique qui accompagne l'arrivée du journaliste touchait à sa fin, Anne-Elisabeth Lemoine et son équipe se sont sentis bien seuls autour de la table, au point d'éclater de rire en réalisant ce qu'il venait de se passer : "Matthieu qui arrive en courant, il devait être un peu plus loin que prévu. C'est bien la première fois !" a balancé la présentatrice, entre deux éclats de rire partagés avec Mohamed Bouhafsi, Patrick Cohen et Pierre Lescure. Heureusement, le quatuor n'a pas eu à meubler très longtemps puisque Matthieu Belliard, essoufflé et assez gêné, a fini par arriver.

"Je m'excuse, c'est entièrement de ma faute !" a déclaré le retardataire après une arrivée précipitée, ses feuilles placées sur la moitié de son visage pour masquer sa honte. "Mais...

Lire la suite


À lire aussi

Dwyane Wade, angoissé pour la sécurité de sa fille trans : "J'ai toujours peur lorsqu'elle quitte la maison"
Meghan Markle élégante en robe crème et chapeau assorti : arrivée stylée mais décriée à la messe du jubilé
Elizabeth II souffrante : sa venue annulée en catastrophe, le jubilé chamboulé !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles