Côtes-d'Armor : une rave party illégale rassemble 500 personnes

Une rave party a eu lieu dans une petite commune des Côtes-d’Armor, dans la nuit du vendredi 30 avril au samedi 1er mai. La fête a rassemblé jusqu’à 500 personnes. Les gendarmes sont intervenus vers 1 heure du matin. "Aucune interpellation pour l’instant, mais la préfecture a dénombré plus de 300 infractions au protocole sanitaire, il y avait peu de masques dans cette soirée", explique le journaliste Thomas Paga en direct du Haut-Corlay pour le 13 Heures de France 2. Des participants déterminés La fête était toujours en cours, avec environ 200 participants, samedi matin. "Ils s’étaient donné rendez-vous à Quintin, à quelques kilomètres d’ici, avant d’être pris en chasse par les gendarmes, et de finalement se retrouver dans un champ, à quelques kilomètres d’un barrage de police", poursuit le journaliste. Les forces de l’ordre ont saisi le matériel de son et auraient utilisé des grenades lacrymogènes. Les participants auraient de leur côté lancé des projectiles, dont des bouteilles de verre, faisant cinq blessés légers chez les forces de l'ordre.