Côtes-d'Armor: le conducteur ayant fauché un peloton de cyclistes placé en détention provisoire

La balance de la Justice (illustration) - LOIC VENANCE / AFP
La balance de la Justice (illustration) - LOIC VENANCE / AFP

L'automobiliste poursuivi pour avoir percuté ce samedi après-midi un peloton composé de jeunes cyclistes à Plouagat (Côtes-d'Armor), faisant huit blessés, dont deux graves, a été placé en détention provisoire ce lundi, selon une source judiciaire.

L'automobiliste est passé ce lundi après-midi en comparution immédiate pour répondre de "blessures involontaires par conducteur ayant entraîné moins de trois mois d'ITT (...) aggravées par deux circonstances aggravantes (délit de fuite et refus de se soumettre aux vérifications de son état alcoolique)", "récidive de conduite en état d'ivresse manifeste", "défaut d'assurance" et pour des contraventions connexes, a indiqué le procureur de la République de Saint-Brieuc Nicolas Heitz.

"S'agissant des blessures involontaires évoquées, le tribunal a renvoyé l'étude du dossier au fond au 20 février 2023", a-t-il précisé Nicolas Heitz, en ajoutant que le prévenu avait été "placé en détention provisoire dans cette attente conformément aux réquisitions du parquet, notamment pour prévenir tout risque de réitération de l'infraction".

Huit blessés

Les faits ont eu lieu ce samedi vers 15 heures sur une route départementale. "Un peloton d'une quinzaine de coureurs cyclistes (s'était) alors fait percuter par l'arrière par un véhicule, une Audi A5, faisant six blessés légers et deux plus graves", selon les gendarmes.

Parmi les six blessés légers figurent quatre jeunes de 13 ans, un de 15 ans et l'accompagnateur de 41 ans. Les deux blessés graves, qui ont été hospitalisés à Saint-Brieuc, ont 13 et 20 ans, d'après les pompiers.

Le conducteur âgé de 31 ans avait été interpellé quelques minutes après les faits par les gendarmes, puis placé en garde à vue avant d'être présenté lundi au tribunal judiciaire de Saint-Brieuc "au regard de la gravité des faits et des antécédents" de l'automobiliste.

Article original publié sur BFMTV.com