Côtes-d’Armor : Il met des tranquillisants dans l’eau d’une autre résidente de la maison de retraite

·2 min de lecture

ENQUETE - Le sexagénaire est poursuivi pour « l’administration de substances nuisibles à une personne vulnérable »

Un résident d’une maison de retraite du Trégor ( Côtes-d’Armor) est soupçonné d’avoir introduit des tranquillisants dans la carafe d’eau d’une autre pensionnaire. L’homme de 67 ans aurait eu un différend avec sa victime, une octogénaire, rapporte Ouest-France mercredi.

Le personnel du foyer-logement avait été alerté par l’état de la vieille dame après un repas, au mois de juin. Elle était beaucoup plus somnolente qu’à son habitude. Les employés avaient donc accru leur surveillance et constaté le même état de léthargie, un mois plus tard, toujours après manger. Enfin, un incident du même type s’est produit en septembre, sur une autre pensionnaire qui n’était pas la principale visée.

Des molécules retrouvées dans sa chambre

Des résidus découverts au fond d’une carafe d’eau ont été analysés. Il s’agit de tranquillisants. La brigade de gendarmerie de Perros-Guirec, chargée de l’ enquête après la plainte déposée par l’octogénaire, a rapidement identifié le suspect. Le parquet de Saint-Brieuc indique à nos confrères qu’une perquisition a permis de « retrouver dans la chambre du mis en cause les molécules identiques à celles retrouvées dans les carafes d’eau ».

Le sexagénaire, qui loge toujours à la maison de retraite mais sous étroite surveillance, est poursuivi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Tour de France : Quatre mois avec sursis requis contre la spectatrice à la pancarte qui a causé une chute massive
Morbihan : Renault discute avec « six acquéreurs potentiels » pour la Fonderie de Bretagne
Finistère : Elle découvre un mur de près de 7 mètres construit en un jour devant son jardin
Parc éolien en baie de Saint-Brieuc : Le tribunal administratif retoque la demande des pêcheurs
Finistère : Le mystère de la fourgonnette sur l’abribus en partie résolu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles