Côte-d'Or : une fête clandestine réunit 70 jeunes dans les bois

Source AFP
·1 min de lecture
La gendarmerie a stoppé net une soirée clandestine, dans un bois de Côte-d'Or, réunissant 70 personnes à l'occasion d'un anniversaire. (photo d'illustration)
La gendarmerie a stoppé net une soirée clandestine, dans un bois de Côte-d'Or, réunissant 70 personnes à l'occasion d'un anniversaire. (photo d'illustration)

La soirée était chaude, dans la nuit de samedi à dimanche ce 11 avril. Vers 3 heures du matin, une fête d'anniversaire a réuni 70 personnes en plein bois, à Ternant (Côte-d'Or). Une réunion clandestine alcoolisée que les gendarmes ont dû interrompre, a appris l'Agence France-Presse. L'intervention des forces de l'ordre s'est réalisée dans un contexte difficile : les fêtards ont accueilli les gendarmes à coups de projectiles, avant de tenter de prendre la fuite.

D'après France Bleu, les contrevenants auraient jeté des canettes et des pierres à la quinzaine de militaires dépêchés sur place. Ces derniers ont fait usage de gaz lacrymogène. Résultat : une « cinquantaine » de verbalisations ont été dressées, majoritairement pour non-respect du couvre-feu, mais également pour conduite sous l'état de stupéfiants, détention de stupéfiants et déficit d'assurance.

À LIRE AUSSIParis : 110 verbalisations dans un restaurant clandestin du 19e

Le maire compte porter plainte

L'organisateur présumé, un jeune homme de 24 ans, selon France Bleu, a été placé en garde à vue, ainsi qu'une personne accusée d'avoir jeté des pierres aux gendarmes. Le matériel de sonorisation a par ailleurs été saisi. « Il est hors de question qu'on laisse faire ça, on est déjà assez tributaires des gens qui laissent leurs déchets n'importe où », a déclaré le maire de Ternant, Régis Dorland, au micro de France Bleu. Face aux dégradations commises par les fêtards, l'édile a indiqué sa volonté de porter p [...] Lire la suite