Côte d'Ivoire: vers une rencontre Bédié-Ouattara ce mercredi

·2 min de lecture

En Côte d’Ivoire, l’ancien président Henri Konan Bédié répond favorablement à la proposition de dialogue qui lui a été faite par le chef de l’État, Alassane Ouattara. La rencontre pourrait avoir lieu ce mercredi, selon le gouvernement ivoirien, qui a confirmé l'information de son côté.

C'est un très proche du président Bédié qui l'annoncé en premier, le général Gaston Ouassénan Koné, vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Selon ce responsable, le principe d'une rencontre Bédié-Ouattara est acquis et celle-ci pourrait avoir lieu très rapidement.

« Vous savez, indique Gaston Ouassénan Koné à RFI, les deux présidents, à savoir le président Alassane Ouattara et le président Henri Konan Bédié sont des disciples du président Félix Houphouët-Boigny. Or, le président Félix Houphouët-Boigny a toujours été un homme de dialogue et un homme de paix. De telle sorte que la proposition du président a été acceptée, et je peux vous dire que dans très peu de temps, ça peut être ce soir comme ça peut être demain, les deux vont se rencontrer, ils vont nouer le dialogue et nous espérons que cela va aboutir à la paix que le président Houphouët-Boigny a toujours recherchée. »

Selon le responsable, il ne s'agira dans un premier temps que « d’une rencontre de contact », mais « le principe, lui, est acquis ».

Une information confirmée dans la journée par le gouvernement ivoirien, qui avance que la rencontre devrait bien avoir lieu ce mercredi. « Le président Alassane Ouattara aura cet après-midi une rencontre avec le président du PDCI, M. Henri Konan Bédié à 17 heures », a déclaré Sidi Tiemoko Touré, le ministre de la Communication. Lors de cette déclaration, il a aussi donné un nouveau bilan des troubles politiques qui ont souvent dégénéré en affrontements intercommunautaires, surtout dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, évoquant « 85 morts » depuis le mois d’août.

Lors de l’adresse à la nation qu’il avait prononcée le lundi 9 novembre, après la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle par le Conseil constitutionnel, Alassane Ouattara avait renouvelé une invitation au dialogue à Henri Konan Bédié. « Je voudrais donc, avait-il déclaré, inviter mon aîné, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, à une rencontre, dans les tout prochains jours, pour un dialogue franc et sincère en vue de rétablir la confiance. »