En Côte d'Ivoire, les réactions de la population après le décès du Premier ministre Bakayoko

La Côte d'Ivoire s'est réveillée sonnée jeudi par la mort la veille de son Premier ministre Hamed Bakayoko, un homme populaire et apprécié dans tous les camps politiques d'un pays divisé à la recherche de l'apaisement. Le décès en Allemagne des suites d'un cancer de celui que les Ivoiriens appelaient "Hambak" à l'âge de 56 ans, est survenu quatre jours après les législatives du 6 mars qui se sont déroulées dans le calme et dont les résultats donnant la victoire au parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), n'ont pas été contestées dans la rue.